MJC de Douai

Au jeu de l'impro, Douai a renvoyé Lille dans ses cordes! L'équipe de la MJC l'a emporté avec brio.

Salle comble pour le Catch d’impro qui opposait, samedi soir à la MJC de Douai, ….

l’équipe de comédiens de Lille à celle des comédiens douaisiens. À défaut de pouvoir pousser les murs de la MJC, il a fallu refuser du monde pour ce match. Sur des tréteaux entourés d’un cordage, pendant une heure et demie, deux comédiens lillois et deux comédiens douaisiens se sont pliés aux règles du théâtre d’improvisation pour le plaisir d’un public qui lançait lui-même les thématiques de jeu.

Une soirée au cours de laquelle les comédiens ont développé tout leur savoir-faire pour improviser sur J’ai perdu ma montre à Nogent-le-Rotrou ou sur une épreuve du bac façon Sentiment dramatique intériorisé. Des improvisations frôlant l’univers des Monty Pythonavec un vol de pigeons d’anthologie, un western spaghetti qui se termine en conflit armé avec Bière d’alligator ou la transhumance de lamas des pâturages du Nord vers les pâturages du Sud.

Si le début du spectacle avait les couleurs d’un show à l’américaine, musique tonitruante, voix off à l’accent international (celle de Mathieu Flament, prof d’improvisation à la MJC de Douai), un arbitre omniprésent et partial (le comédien Philippe Despature), une équipe lilloise accueillie sous les huées et une équipe douaisienne sous les bravos ; au final, point de clé au bras ou d’uppercut mais la vivacité d’esprit et le plaisir du jeu du Lillois Cédric alias Hubert de Canteleu et de sa comparse Marie alias Joséphine de Wazemmes. L’équipe de Douai officiait sous le nom de Full Métal Samouraï avec Jean-François alias le Yéti de Futou-Jima et Aurélie alias Fatale Geisha. La rencontre s’est terminée par la victoire de Douai (6 points contre 5) sur un décompte, à la louche, des mains levées du public.

Source : lavoixdunord.fr
Calotropis Theme designed by itx